LES VENTOUSES

Les ventouses sont utilisées depuis l’antiquité. D’abord faites de cornes d’animaux, aujourd’hui les modèles sont faits de bambou, de verre ou encore en plastique avec une pompe qui permet de doser l’aspiration.
Les ventouses sont posées à différents endroits selon les pathologies, toujours en accord avec le patient. L’action de succion libère les blocages énergétiques, stimule localement la microcirculation du sang et de la lymphe, aspire les toxines du corps et détend les muscles, les fascias et les tendons. Les ventouses agissent aussi en profondeur sur les organes ainsi qu’au niveau émotionnel et psychologique.
La pose de ventouses n’a pas d’effets secondaires, hormis la marque éphémère sur la peau à l’emplacement de la ventouse.
Par précaution, on évitera ce traitement durant les premiers mois de la grossesse.

Les ventouses ont un effet bénéfique sur :

• la réduction des douleurs chroniques
• les pathologies respiratoires : refroidissement, allergies, asthme, toux
• le stress
• les douleurs rhumatismales et musculaires
• les douleurs cervicales, dorsales, lombaires, épaules, sciatique
• les névralgies
• les tendinites, les entorses, les crampes
• l’arthrite
• la dépression, le burn-out

Elles permettent :

• l’amélioration du système immunitaire
• l’amélioration des problèmes digestifs
• la diminution des maux de tête
• une élimination des toxines

• Les ventouses peuvent être appliquées en cas de dégénérescence neurologique comme dans Parkinson, Alzheimer afin de soulager le patient.
• Elles sont utilisées par les sportifs pour favoriser la récupération musculaire.

Après un traitement par les ventouses, il est conseillé de boire de l’eau ou des tisanes pour favoriser l’élimination des toxines.

Contacter les thérapeutes :
Mariette Streit : cliquer ici
Emmanuelle Vargoz Bossert : cliquer ici